Actualités


 
Les résultats de ce second tour confirment avec éclat ce qui se dessinait dimanche dernier. C'est une victoire très nette de l'ensemble des listes de l'opposition qui l'emportent, infligeant un sérieux camouflet à la majorité. Un vrai désaveu ! On regrettera une mobilisation très faible, traduisant un doute grandissant à l'égard de la classe politique et des capacités de la gauche à redresser le pays, au-delà même des enjeux locaux propres à des élections municipales. En milieu rural, c'est aussi une inadaptation réelle du nouveau mode de scrutin, voulu par la majorité, qui est révélée. Les électeurs sont perdus et regrettent de n'avoir plus un vrai choix.

Ce résultat exceptionnel, qui permettra sans doute aussi de faire basculer le Sénat en 2014, oblige l'UMP. L'opposition doit désormais être entièrement tournée vers un nouveau projet, se restructurer, et ne pas se contenter de cette victoire ! C'est aussi cet enseignement que nous devons tirer collectivement afin de participer au redressement de la France.

      Suivants >>