Communiqué de presse - Retrait du Royaume-Uni

communique de presse

                                                                                   Retrait du Royaume-Uni


Voilà donc le Royaume-Uni qui quitte l’Union Européenne. L’Union paie ainsi « cash » sa technocratie, sa vision trop libérale ou présentée comme telle, de l’économie, son impossibilité à contrôler réellement ses frontières notamment.
En réalité, c’est son absence de réel projet européen qui est à pointer.
Oui, l’Europe est à refonder !
Mais elle est aussi un bouc émissaire facile à l’absence d’efficacité d’un trop grand nombre de gouvernements nationaux qui sont dépassés : justement aussi sur l’immigration, la concurrence économique par exemple. L’Union Européenne est, hélas, le réceptacle à tord et à raison des maux de tous les jours. En témoignent les résultats électoraux des PODEMOS, de SYRIZA en Grèce, des 5 étoiles en Italie, du FPÖ en Autriche .... Aussi en France : où entend-on les voix/voies de notre Pays en Europe ? La France a déserté, ne s’investit plus dans les instances qui comptent.
Le départ du Royaume-Uni sera sans doute, je l’espère, l’occasion de se réveiller, occasion pour les Etats de se faire mieux entendre et écouter.
Ce peut-être une chance aussi, pour la France, si elle saisit l’occasion de mieux peser, de proposer, d’innover. Peut-être aussi d’avoir plus de langue française dans les travaux communautaires. Vive la francophonie !
Mais attention au réveil douloureux !
Casser est toujours plus facile que de construire !
Le monde bouge et a toujours bougé. Il continuera sans le Royaume-Uni et même si l’Union Européenne devait exploser. Ce risque devient possible car les demandes de référendum peuvent se multiplier. Sans compter que les Etats peuvent aussi se fractionner : départ de l’Ecosse se détachant du Royaume-Uni, ou la catalogne de l’Espagne par exemple.
Que fait-on de la Chine qui s’éveille selon le mot de Peyrefitte, de la Russie, de l’Inde. Ou encore des USA ? Ce n’est sans doute pas un hasard si Donald Trump se réjouit de voir l’Europe se déliter. Cela laisse plus de poids au modèle anglo saxon...
Serions-nous plus forts (et avec quels moyens ?) en nous recroquevillant sur nos près carrés ? En étant frileux comme le temps et à bout de souffle ?
Il est temps de réenchanter cette Europe ! Sans doute différente de celle qui existe aujourd’hui. Une Europe plus proche, plus humaine, mais une Europe forte et soucieuse des peuples et des nations. Une Europe qui fasse rêver, oui !
Cela suppose de vraies initiatives, mais aussi de vrais leaders, de vrais visionnaires. Où sont les Schuman et Monet, de Gaulle et Adenauer ?

Le problème c’est sans doute qu’aujourd’hui nous n’avons plus que des gestionnaires.

 

Permanence parlementaire

location45 rue de Villedieu
50000 SAINT LÔ

 

Tél - 02 33 05 05 50

 

Formulaire de contact

 

L'Actualité en vidéo

phgosselin #tourdefrance.Présentation des équipes ce soir à Ste Mère . Chaude ambiance! #Granddepart. #Manche https://t.co/cqNSY18iGr
21hreplyretweetfavorite
phgosselin RT @GhislainedeVer1: @SNCFvamtuer @TRAINDENFERALPC @phgosselin comité usagers cherbourg caen paris 👍👍👍👍 https://t.co/EQe7CSsOVv
phgosselin RT @udupc14: @DelarueJC @touchasncfbjr,voici le courrier informant notre colère à la @SNCF, cordialemen https://t.co/RqhIixAZgB
phgosselin #DirectAn. Merci au Gal Gerbault qui a veillé des années à la sécurité de l'Assemblée et celle des élus! https://t.co/NBjGbYYKAM