Communiqué de presse - Prisons : le plan du Gouvernement est une belle annonce, mais qui reste à concrétiser.

communique de presse

 

Ce matin, le Garde des Sceaux, Jean Jacques Urvoas, a dressé un diagnostic, hélas connu depuis plusieurs années, de l'état de nos prisons en France.

Il mêle à la fois vétusté des locaux, surpopulation et nécessité de développer l'encellulement individuel. Certes, il y a désormais de nouveaux éléments depuis les attentats dont notre pays a été la cible, la radicalisation de détenus et un accroissement du nombre d'incarcérations.

Mais, l'essentiel était connu. Que de temps perdu donc qui n'est pas si simple à rattraper, même si on ne cherche pas à faire du tout pénitentiaire l'alpha et l'oméga de toute politique pénale.

Mais ne boudons pas ce diagnostic et cette attitude nouvelle, même s'ils arrivent un petit peu tard. Si le constat est partagé alors les solutions pourront l’être plus facilement elles aussi !! Ceci étant, au-delà des annonces, il faudra du précis, du concret et financer : rapidement !

Le Ministre annonce des mesures précises, un plan spécifique pour l'automne. Banco ! Nous sommes prêts ! Le Garde des Sceaux devra démontrer qu'il est capable d'agir rapidement et concrètement. Nous l'attendons sur ce point. Peu de territoires sont prêts et opérationnels pour accueillir des établissements pénitentiaires et reprendre l'existant. Dans la Manche, il faudra moderniser les établissements de Cherbourg et de Coutances. Et le projet envisagé et calé dès 2011 par le Ministre de la Justice sur Saint-Lô doit être remis au goût du jour.

Les terrains sont là et déjà achetés, la volonté locale est là, les besoins de cette partie ouest du territoire de la France sont aussi importants. Bref nous serons aux côtés du Ministre pour travailler ces sujets dans les prochaines semaines avec la volonté ferme d'être dans le premier wagon des mesures annoncées dans le plan de l'automne. Si ce n'était pas le cas, ce dossier serait à prolonger dans une loi de programmation pénitentiaire, à l'image des lois de programmation militaire.

En effet, le sujet mérite attention dans la durée, et au-delà des seuls échéances électorales. C'est une question cruciale qui engage l'avenir de notre pays.

PG portrait

puce blanche Permanence parlementaire

location45 rue de Villedieu
50000 SAINT LÔ

 

Tél - 02 33 05 05 50

 

Formulaire de contact

 

L'Actualité en vidéo