Le changement du statut de l'animal et ses conséquences

dans la presse

« Demain, c'est l'agriculture qui pourrait être menacée » : Philippe Gosselin, député de la Manche, explique les « conséquences majeures » que pourrait avoir l'adoption d'un article de l'Assemblée nationale le 28 janvier dernier, au détour d'un projet de loi de modernisation et de simplification du droit, introduisant dans le Code civil la notion d'« être vivant doué de sensibilité » pour les animaux.

PM16 février16022015

PG portrait

puce blanche Permanence parlementaire

location45 rue de Villedieu
50000 SAINT LÔ

 

Tél - 02 33 05 05 50

 

Formulaire de contact

 

L'Actualité en vidéo