Prison : Cherbourg plutôt que Saint-Lô le choix politique de Bernard Cazeneuve.

Philippe GOSSELIN, Député de la circonscription de Saint-Lô, Gilles QUINQUENEL, Président de Saint-Lô Agglo et François BRIERE, Maire de Saint-Lô prennent note du choix de Cherbourg dans le cadre de l’annonce du plan prisons du Ministère de la Justice.

Le garde des Sceaux, Jean-Jacques URVOAS, vient d’annoncer, ce jeudi 23 février, en effet, le choix de Cherbourg comme lieu d’implantation de la future Maison d’arrêt de la Manche et cela en dehors de tous les éléments techniques et objectifs en faveur du site saint-lois.

Ce choix est en réalité celui du Premier ministre Bernard CAZENEUVE. C’est lui qui a rendu les derniers arbitrages. C’est un choix clairement politique, un cadeau de départ à la ville de Cherbourg et à ses élus. Tout le monde aura noté avec intérêt et évidence que le centre géographique de la Manche est à l’extrême nord du département.

Sur des éléments objectifs, le site de Saint-Lô est le seul à répondre à tous les critères posés par le Ministère de la Justice contrairement au site cherbourgeois. C’est vrai, bien sûr, pour un positionnement géographique central mais aussi pour la qualité des terrains déjà propriété publique et purgés de tous les recours dans le cadre du PLU de la ville de Saint-Lô. C’est vrai des dessertes routières et ferroviaires, de la proximité des forces de police et de gendarmerie et des centres hospitaliers tant classiques que psychiatriques, des transports urbains tout comme des associations œuvrant à la réinsertion notamment.

Ce sont d’ailleurs ces éléments techniques, objectifs après une étude très fouillée, qui avaient conduit le Gouvernement au début de 2011 à retenir le site Saint-lois dans le cadre d’un précédent projet. Par la suite, le projet avait été annulé par la garde des Sceaux d’alors Christiane TAUBIRA.

Contrairement à Cherbourg, le site de Saint-Lô était immédiatement mobilisable.

Au-delà de cette déception et de ce cadeau politique, à dix semaines d’un changement de Gouvernement et de Président de la République, les élus que nous sommes ne sont pas abattus.

Le projet de Cherbourg ne figure pas au nombre des projets financés par le Gouvernement et reconnus prioritaires.

Il faudra donc réexaminer le moment venu la décision prise. Cette fois-ci au vu des critères techniques, objectifs et rationnels.

Bref, il s’agit de ne rien lâcher.

Permanence parlementaire

location45 rue de Villedieu
50000 SAINT LÔ

 

Tél - 02 33 05 05 50

 

Formulaire de contact

 

L'Actualité en vidéo

phgosselin #Barcelone: bien sûr condamnation et compassion. Mais appel pour actions européennes concertées! L'Europe se doit d'être déterminée!
phgosselin RT @HerveMariton: Je serai l'invité @Europe1 demain à 8h15. https://t.co/0MWtqB2XAj
phgosselin RT @leLab_E1: Le "manuel de survie parlementaire" de Jean-Jacques Urvoas (PS) distribué à tous les députés LREM pour l'été https://t.co/EBg
phgosselin RT @basilefanier: Bravo @phgosselin. Avec la suppression de la réserve, #Macron veut transformer les députés en créatures hors-sol et decon…
phgosselin RT @ludwiggallet: #LoiConfiance: @phgosselin dénonce le "massacre de la réserve parlementaire"